Rétention d'eau : ce qu'il faut prendre pour l'éviter et se sentir léger comme une plume

La newsletter qui ne vous enverra pas de SPAM

Inscrivez-vous pour recevoir 10% de réduction sur votre première commande.

Rétention d'eau : ce qu'il faut prendre pour l'éviter et se sentir léger comme une plume

Imaginez de vous regarder dans le miroir et de vous voir ballonné, de mettre vos chaussures et de sentir qu'elles sont trop serrées, d'enfiler votre jean et de ne pas pouvoir le fermer. Que vous arrive-t-il ? Eh bien, vous souffrez presque certainement des effets désagréables de la rétention d'eau.

Bien sûr, tous les symptômes ne surviennent pas nécessairement en même temps, mais en fait, la rétention d'eau ou œdème survient lorsqu'une ou plusieurs parties du corps augmentent de volume en raison d'un excès de liquide retenu entre les cellules. Les plus touchés sont généralement les pieds et les jambes.

C'est pourquoi nous avons décidé aujourd'hui de vous parler de tout ce qui concerne la rétention d'eau : pourquoi elle se produit, comment savoir si vous retenez vraiment les liquides et comment la combattre.

COMMENT SAVOIR SI VOUS RETENEZ DES LIQUIDES ?

La méthode que nous vous proposons ne vous paraîtra peut-être pas très sophistiquée ou scientifique, mais elle est l'une des plus utilisées pour déterminer si le gonflement d'une zone est dû à la rétention d'eau ou non. Donc, si vous avez ce doute, essayez d'appuyer sur la zone en question avec votre pouce pendant environ 30 secondes. Si une fois que vous avez levé le doigt, vous remarquez une empreinte évidente, la réponse est oui, il s'agit presque certainement de rétention d'eau.

via GIPHY

ET QUELLES SONT LES CAUSES DE LA RÉTENTION D'EAU ?

La rétention d'eau peut être une gêne quotidienne importante, mais la bonne nouvelle est que dans la plupart des cas, elle n'est pas causée par un problème médical, mais par une combinaison de mauvaises habitudes. Dans tous les cas, si vous menez un mode de vie exemplaire et que vous conservez encore des fluides, il serait préférable de consulter un médecin.

Cela dit, parmi les principaux responsables du gonflement des chevilles, on peut citer:

  1. LE SEL: le sel est sans aucun doute le principal ennemi des chevilles. Et quand nous parlons de sel, nous ne parlons pas seulement du sel que vous utilisez pour assaisonner vos plats, mais aussi de tous les aliments salés, fumés et séchés comme le jambon, le saumon fumé, les olives, les fromages vieillis et tous ces savoureux snacks qui utilisent du sel en grande quantité.
  2. VIE SEDENTAIRE : Le défaut ou l'absence totale d'activité physique peut contribuer à la rétention d'eau. 
  3. BOIRE PEU : étrangement, le fait de ne pas absorber suffisamment de liquides est une autre cause de rétention d'eau.
  4. NE PAS BOUGER : rester longtemps dans la même position est un autre facteur d'accumulation de liquide.
  5. QUELQUES MÉDICAMENTS : Si vous prenez des médicaments et vous pensez qu'ils peuvent être responsables de vos ballonnements, consultez votre médecin.

ET DONC, QUE FAIRE ET QUE PRENDRE POUR ÉVITER LA RÉTENTION D'EAU ?

1. RÉDUIRE LE SEL (AU MAXIMUM)

Si le sel est l'ennemi numéro un, il est évident que la première chose à faire est d'essayer de l'éliminer. Au début, cela vous coûtera cher, la cuisine vous paraîtra sans goût, mais peu à peu vous vous y habituerez et votre corps vous remerciera. Pour rendre le changement plus supportable, vous pouvez remplacer le sel par des herbes telles que l'origan, le romarin, le persil ou tout ce que vous voulez.

2. INCLURE DES ALIMENTS CONTENANT DU POTASSIUM DANS VOTRE ALIMENTATION

L'avocat, la banane, la betterave ou la pomme de terre ont une teneur élevée en potassium, ce qui contribue à contrecarrer l'effet d'accumulation du sel et favorise également l'équilibre hydrique de l'organisme

via GIPHY

3. BOIRE... ET BEAUCOUP

Il semble assez ironique que pour éliminer les liquides, il soit nécessaire de les absorber, mais plus vous en ingérez, plus vous produisez de liquide (urine). Avec l'élimination de l'urine, les éventuelles toxines qu'elle contient seront éliminées, ainsi que les liquides excédentaires de l'organisme. D'autre part, le fait de ne pas boire suffisamment d'eau peut amener le corps à se mettre en "mode réserve" et à commencer à accumuler de l'eau dans les tissus. 

Essayez donc de boire au moins 1,5 à 2 litres de liquides par jour (eau, tisanes, bouillons et crèmes végétales à faible teneur en sel). Si vous avez des difficultés à boire de l'eau, vous pouvez choisir de l'eau aromatisée, en ajoutant des fruits, des légumes ou des épices qui transmettent leurs arômes et leurs saveurs (par exemple, concombre, gingembre ou citron).

4. INCLURE DES ALIMENTS À EFFET "DRAINANT" DANS VOTRE ALIMENTATION

Certains aliments, bien qu'ils ne fassent pas de magie, ont un effet diurétique qui peut être d'une grande aide pour éliminer les liquides retenus. Parmi les aliments les plus connus ayant une action diurétique, on trouve l'ananas, le céleri, le concombre, la pastèque, le cantaloup, les asperges, les courgettes et les artichauts.

5. UTILISER DES INFUSIONS ET DES PRÉPARATIONS DE PLANTES À EFFET DIURÉTIQUE

Les infusions ou les préparations naturelles sont sans aucun doute l'une des options les plus utilisées pour lutter contre la rétention d'eau et les pieds gonflés. Parmi celles-ci, la prêle des champs est, avec une certitude absolue, le roi des diurétiques. D'autres plantes au pouvoir super diurétique sont le maté, le figue de Barbarie, le thé vert et le marronnier d'Inde. Et, bien sûr, n'oubliez pas l'artichaut, le super aliment purificateur par excellence, qui contribue à améliorer le fonctionnement du foie, l'un des principaux responsables du bon fonctionnement de l'organisme. L'utilisation de ces plantes permet d'éliminer les liquides en excès, c'est pourquoi elles font presque toutes partie de notre fabuleux élixir drainant Magrifit Detox.

via GIPHY

6. BOUGER À UN BON RYTHME

Nous savons que pour se sentir bien, le mouvement est essentiel. La même chose s'applique à la rétention d'eau. Dans ce cas, votre programme d'entraînement devrait idéalement favoriser les exercices cardio (course, saut, danse). Cela ne veut pas dire que les exercices de force ou localisés ne sont pas bons, mais il est très important de faire au moins 20 minutes d'exercices cardio.

Évitez également de passer trop de temps dans la même position, debout, jambes croisées ou assise.

7. ESSAYER LE DRAINAGE LYMPHATIQUE

Le drainage lymphatique est un massage spécifiquement conçu pour réduire l'excès de liquide dans le corps. Vous pouvez le faire vous-même (il existe de nombreux tutoriels), mais si vous voulez profiter au maximum des avantages de ce traitement, nous vous recommandons de consulter un professionnel, au moins au début.  

Alors maintenant vous savez : si vous vous sentez ballonné, faites le test du pouce. Et quel que soit le résultat, suivre ces conseils sera toujours utile.